Le bon ami

Publié le par S ROY

-Mais sors de ton trou, bon dieu ! Regarde autour de toi, la vie est belle ! Si seulement tu te complaisais moins dans ton malheur !

-Une question, André : As-tu-déjà eu une rage de dents ?

-Hé bien, oui, j'ai déjà eu une rage de dent, et alors ?

-C'est une douleur qui t'accompagne partout et t'empêche de faire quoi que ce soit. Imagine-toi que j'ai une rage de dent psychologique et tu auras une idée exacte de ce que je ressens. Et la manière de soigner une douleur psychologique, c'est de "réduire" cette douleur en en parlant…

-Excuse-moi, mais je n'ai jamais entendu parler de ça !

-Ca ne m'étonne pas, c'est moi qui viens de l'inventer pour essayer de te faire comprendre …

-BEN VOILA ! Si tu t'écoutais moins, tu pourrais repartir, dépasser tout ça.

-C'est vrai que pour certaines gens, rien de plus facile que de ne pas s'écouter…c'est leur état ordinaire et c'est pratique : ça les empêche du même coup d'écouter les autres, surtout les malheureux, ces geignards moux et paresseux….

-Tu es injuste : je ne crois pas être sans cœur et je compatis aux malheurs des autres…Mais toi ! Tu n'as pas de quoi pleurer, franchement ! Tu es en bonne santé, tu as un toit sur la tête, des amis….

-Oui, toi par exemple…

-Précisément, MOI ! Si tu crois que tu es amusant !

-Je ne t'ai pas forcé à venir !

-Oui, je voulais te remonter le moral, te forcer à sortir, à bouger…Je m'inquiète pour toi ! Mais ça te plaît, d'être malheureux ! Grand bien te fasse ! Si j'avais su, je ne me serais pas dérangé !

-Si j'avais su, je ne t'aurais pas laissé te déranger….

-Bon, tu viens ? Et arrête de sourire, ça me mets hors de moi. Toujours tes airs supérieurs ! J'ai l'impression que tu prends le reste de l'humanité pour de sombres crétins ! Tu vois, tu crois que tu es mieux que tu le monde, que tu comprends tout mieux que tout le monde et finalement tu te retrouve dans cet état là !

-Et c'est bien fait pour moi ? Oui, c'est bien fait pour moi, c'est ce que tu penses, je le vois dans tes yeux. Je te réjouis….Tu dis que je me crois supérieur ? Peut-être…Mais toi, tu te sens inférieur sans vouloir te l'avouer à toi-même, ce qui est tout aussi dommageable. Tu veux m'aider en m'emmenant voir un film "comique". UN FILM COMIQUE !  Mais, en ce moment la vie entière est un film comique pour moi ! Tout y est : grotesque, absurde, ridicule…. Tu vois, il y a deux manières d'être bon : être bon en APPARENCE et être bon en réalité. Lorsque que l'on souffre, on est seul. Et plus l'on souffre, plus on est seul. TAIS-TOI !

Tu ne veux pas entendre la souffrance des autres parce que tu as peur de TA souffrance. Je trouve ma vie absurde, ratée, je pense que je me suis trompé dans mes choix et que dans le fond je ne vaux rien, et tu viens me dire que je me sens "supérieur" ! Excuse-moi de te dire ça, mais tu ne comprends rien, rien du tout ! Pour toi, il y a les souffrances "légitimes", "labellisées" et les souffrances des petites natures qui se regardent le nombril et se plaignent sans raison, juste pour que l'on s'occupe d'elle.

Communiquer réellement, c'est une des choses les plus difficiles qui soient. Il faut à la fois s'affirmer et s'oublier, écouter et parler, mais juste au bon moment, être objectif et empathique…Bref…

-Bref, je ne suis pas au niveau…

-Je n'ai pas dit ça, André….

-Mais si, tu l'as dis….Ca ne fait rien, c'est toi qui a raison, comme d'habitude…Tu me laisse entrer ? On va parler et je vais m'efforcer de fermer ma grande gueule…Tu veux bien ?

-…

Ne pleure pas, ça me fais mal, quand tu pleures….Ce doit être la joie de te voir souffrir…"Non, Jeff, t'es pas tout seul !" Ha ! Ben ! Tu vois ! Tu peux sourire, quand tu veux ! C'est assez absurde à ton goût, comme réflexion ?

Publié dans Dialogues

Commenter cet article